Sélection de la langue

Recherche

Beaucoup de bruit autour du radon : attaquer le problème à la maison

Le radon est un gaz radioactif provenant de la décomposition des gisements d’uranium dans le sol. Il est inodore et incolore et lorsqu’il est libéré à l’extérieur, sa faible concentration ne présente absolument aucun risque pour la santé. Cependant, à l’intérieur de nos maisons, le radon peut se retrouver piégé et atteindre des niveaux qui deviennent dangereux avec le temps. Il y a du radon dans toutes les maisons, mais les niveaux varient en fonction des dépôts de sol locaux, du type de construction et de la ventilation. Si le niveau dans votre maison est élevé, il est important d’agir. L’exposition à long terme au radon est, dans les faits, la principale cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. Afin de protéger votre santé, il est nécessaire de mesurer le niveau de radon dans votre maison et de le réduire s’il est élevé.

Un niveau de radon supérieur à 200 Bq/m3 (le becquerel, ou Bq, est l’unité de mesure du radon) est considéré comme élevé, mais dans la plupart des maisons, il est possible de le réduire bien en deçà de ce seuil. Bien qu’il soit préférable d’agir le plus rapidement possible, Santé Canada recommande de prendre des mesures dans un délai d’un à deux ans si votre maison présente des niveaux supérieurs au seuil recommandé. Pour les niveaux supérieurs à 600 Bq/m3, il est préférable de prendre des mesures dans un délai d’un an.

Mathieu Brossard est l’un des spécialistes du rayonnement à Santé Canada. Il confirme qu’il n’y a pas lieu de paniquer si le résultat de votre test de radon est élevé, car l’exposition au radon présente un risque pour la santé à long terme. Les effets ne sont pas instantanés, ce qui laisse le temps de remédier au problème (ce que les experts appellent « atténuation du radon »). La première chose à faire, c’est de communiquer avec un professionnel certifié en atténuation du radon, qui vous conseillera sur les options qui conviennent le mieux à votre situation.

M. Brossard décrit les stratégies d’atténuation comme un mélange de fermeture des points d’entrée et de détournement du radon hors de l’espace vital.

En quoi consiste l’atténuation?

Chaque maison est différente, votre plan d’atténuation sera donc adapté à votre propre situation.

Comme le radon pénètre dans votre maison par des vides sanitaires non finis, des ouvertures autour des tuyaux et des drains, des fissures et par tout endroit où la fondation est en contact avec le sol, il peut être utile de sceller ces points d’entrée.

Il est possible de réduire temporairement le niveau de radon en ouvrant les fenêtres ou en faisant fonctionner un échangeur d’air, ce qui laisse entrer l’air frais et permet au radon de s’échapper à l’extérieur. Toutefois, ces solutions ne règlent pas le problème à la source et le radon continuera de s’accumuler. Une autre option consiste à installer une colonne d’évacuation passive du radon, qui ressemble à une cheminée ou à un évent pour appareil de chauffage. On crée ainsi un passage par lequel le radon peut être évacué à l’extérieur. Cette solution n’est généralement utilisée que dans les nouvelles constructions, et non dans les maisons existantes.

La dépressurisation active du sol est le moyen le plus efficace de remédier aux niveaux élevés de radon. Cette méthode fait appel à un système de ventilation qui aspire le radon sous la maison et le rejette à l’extérieur. Le système annule également la différence de pression d’air entre la maison et le sol, ce qui réduit la quantité de radon aspirée dans la maison par les fondations.

https://youtu.be/bFtDy-2d6nA


Chaque maison est différente, et un professionnel certifié peut vous aider à déterminer la meilleure façon de procéder pour s’assurer que tout est fait correctement. L’Association canadienne des scientifiques et technologues du Radon (ACSTR) établit des lignes directrices et supervise la certification des professionnels du radon. Son outil en ligne peut vous aider à trouver quelqu’un dans votre région. Pam Warkentin est la directrice exécutive de l’ACSTR. Elle encourage tous les Canadiens vivant dans des foyers où les niveaux de radon sont élevés à contacter un professionnel certifié. « Le radon est un problème que vous pouvez résoudre, et il suffit de le faire une seule fois. La solution est un système simple et facile à installer. Quand ce système est bien installé, par un technicien certifié, il est silencieux, économe en énergie et simple d’entretien et il continuera à fonctionner pendant de nombreuses années ».


Date de modification :